Changement et Persévérance

2- Attendre encore

Maintenant que nous avons pris conscience que quelque chose ne va pas (voir chapitre 1- un petit caillou dans le soulier) nous pourrions être tentés de nous engouffrer dans le changement.

Vite ! Vite ! Enlever ce caillou, changer de chaussure, et poursuivre la route.

Mais c’est sans compter que, si l’on portait ces chaussures-ci, celles qui justement ont laissé s’infiltrer le caillou, c’est qu’on avait de bonne raison de le faire, et qu’il n’est pas dit que de nouvelles chaussures apportent immédiatement le confort recherché.

Si nous avons passé des années à agir d’une certaine manière (boire trop, fumer, manger déraisonnablement, accepter un mariage ou un emploi non conforme à nos attentes…) ce n’est certainement pas parce que l’on est stupide, méchant ou cruel, mais bien parce que nous n’avions pas en main une meilleure solution.

Une solution pour quoi ? pour se sentir bien, pour se sentir courageux, aimé, soutenu. Une solution pour trouver un autre chemin, pour garder sa propre estime.

Sait-on toujours en quoi le comportement que nous souhaitons changer nous est (était) utile ? parfois, et parfois pas, mais une chose est sûre: chaque chose que nous faisons dans la vie sous-tend toujours des effets positifs.

Quand j’étais cette mauvaise élève que j’évoque dans le chapitre 1, je cachais mes devoirs non faits ou mal faits et j’inventais des histoires de cahiers oubliés ou même perdus. Je cherchais simplement à diminuer la tension intérieure qui devenait insupportable et me faisait penser beaucoup de mal de moi. Ces dissimulations ne m’ont bien sûr pas aidée à apprendre, mais je crois que je ferais tout pareil aujourd’hui, car le maintien de l’estime de soi peut revêtir des aspects de survie.

Renoncer sans préparation à ces stratégies conscientes ou inconscientes qui nous permettent de tenir debout, c’est parfois renoncer à tenir debout.

Ainsi, il faut attendre encore, prendre le temps. Sauf évidemment si la vie est en danger immédiat, rien ne presse. Lorsque nous avons usé de ces stratégies durant des années, nous pouvons nous accorder quelques temps de préparation, et élaborer un plan.

Un objectif réaliste et réalisable

L’urgence est d’attendre. Et attendre ne signifie pas ne rien faire. Préparer le changement est une activité intense d’observation, de réflexion et de création. Tel le slalomeur qui visite en pensée le parcours qui s’étend devant lui, prenons le temps de nous questionner un peu :

  • Puis-je envisager ce changement ?
  • Si je change, je le fais pour qui ? Pour moi ? pour mes proches ?
  • Comment sera la vie après le changement ? quels en seront les bénéfices ? les inconvénients ?
  • Est-ce que je me sens capable d’un tel changement ?
  • Ce projet a-t-il des chances de réussir ? Y a-t-il quelque chose, quelqu’un qui pourrait aller à l’encontre de mon objectif ?
  • Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Maintenant que l’idée du changement est acquise, l’heure est à la planification du projet.

  • Quand ? arrêter de fumer un 23 décembre est peut-être ambitieux.
  • Comment ? Commencer par courir 30 km est le meilleur chemin vers l’échec.
  • Avec qui ? ai-je besoin de l’aide de mon médecin pour arrêter de boire ? des alcooliques anonymes ? autres ?
  • Combien ? De combien de Kilos je souhaite me libérer ?

Il peut être utile de décomposer le changement en plusieurs sous-changements, afin d’habituer le corps, l’esprit et l’entourage à la nouvelle manière de faire.

Je recommande souvent à mes patients en projet de changement, de tenir un journal de bord, afin d’y consigner leurs découvertes sur eux, sur leurs comportements, sur les pistes à explorer. En somme, de devenir les spécialistes d’eux-mêmes.

Comment la thérapie peut aider dans cette étape ?

Le chemin du changement peut être semé d’embûches ! Un accompagnement spécialisé lors de la préparation peut être utile à l’image du coach sportif, et, tant qu’à garder les yeux grands ouverts, pourquoi ne pas en avoir quatre.

A suivre….

3- L’aventure c’est l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code